Marion a publié son premier livre et ça n’a pas été de tout repos. Mais elle est prête à recommencer. Pourquoi ? Parce qu’elle a beaucoup appris, qu’elle s’est entourée et qu’elle a réussi à faire taire ses pensées négatives jusqu’à avoir la joie de pouvoir dire « Je l’ai fait ! ». Un beau challenge !

Une petite présentation ?

J’ai trois 3 enfants et je travaille à mon compte comme médiatrice sociale, notamment pour un public sourd. Je suis formatrice pour la fonction publique (et pour le privé depuis peu) pour améliorer l’accueil des citoyens sourds et je forme les personnels de la petite enfance à la communication gestuelle avec les bébés entendants. C’est un outil fabuleux qui aide à la compréhension des besoins de l’enfant dans la complicité et la joie

La langue des signes est d’ailleurs l’objet de ton livre. Tu peux nous en dire plus ? 

C’est un complément à ma formation en ligneMes 50 premiers signes : la communication gestuelle associée à la parole. Je suis très attachée au papier, au livre. On l’a dans son sac, on le prête, on peut l’offrir et il crée un lien entre l’auteur et le lecteur. 

J’ai choisi l’auto-édition pour être plus libre, étant donné que mon livre est lié à ma formation. Cela aurait été plus compliqué d’être portée par une maison d’édition, même si cela m’aurait épargné quelques tracas (comme la mise en page…). Mon objectif n’est pas de le publier à grande échelle, je préfère avoir moins de lecteurs mais plus de liens personnels.

Depuis combien de temps avais-tu envie d’écrire un livre ?

Depuis très longtemps ! Mais je ne pensais pas du tout à ce sujet-là. J’avais en tête un livre de développement personnel sur la construction de l’identité et la part des relations dans cette construction. 

Dans ce livre-là, il y a peu de texte, ce sont surtout des photos pour apprendre les gestes et quelques éléments théoriques. Mais cela m’a aidée à me familiariser avec toutes les étapes du livre, de la mise en page à l’édition. J’ai beaucoup appris. 

Que veux-tu dire à tes lecteurs ?

Cette aventure humaine, ludique et sympathique avec les enfants est à portée de mains ! Commencez par le livre pour découvrir les signes, pour les apprendre puis lancez-vous dans la formation pour être accompagnés. À chacun de déterminer ses priorités, son rythme, son niveau d’engagement. 

Comment as-tu fait pour concilier ton travail, ta vie de famille et ton livre ?

Je ne me suis pas vraiment organisée, je n’avais pas de rituel comme certains peuvent avoir. J’ai seulement pris le temps quand je l’avais. Sauf quand j’ai commencé à travailler avec le graphiste, à faire les photos, à le faire relire… Là, il fallait que je cale des créneaux précis et que je les respecte !

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi ? 

Le plus dur a été de travailler hors de mon domaine de compétences. Le shooting photo avec mes petits modèles m’a pris beaucoup d’énergie parce que… je ne suis pas photographe ! Mais je me suis formée, je me suis entourée pour créer un support de qualité, ce qui m’a permis d’apprendre énormément. 

J’ai commencé en novembre 2017 et mon livre est sorti en février 2020, cela m’a paru une éternité. J’ai ressenti beaucoup de frustration… C’est là particulièrement que le groupe Facebook de Cindy m’a aidée. Je suis restée discrète mais j’ai liké beaucoup de posts, ça m’a tenue. Je voyais des messages de femmes qui venaient de publier leur livre et cela me motivait, je me disais que moi aussi un jour je ferais partie des auteurs qui ont la joie de dire “Je l’ai fait !” !

Il faut se battre contre l’idée qu’on n’y arrivera jamais. J’ai eu une séance de coaching individuel avec Cindy et elle m’a fait prendre conscience du nombre fou de “mais si” qu’il y avait dans ma tête. La victoire commence dans nos pensées alors j’ai arraché une à une chacune de ces pensées limitantes. 

Et maintenant que tu as surmonté les difficultés, que ressens-tu ?

Beaucoup de joie ! Le graphiste avec qui j’ai travaillé est mon mari. Ce n’était pas gagné mais notre binôme a très bien fonctionné. C’est une expérience merveilleuse. 

Et quelle joie d’avoir mon livre entre les mains ! Je me sens prête pour le deuxième.

Comment Cindy t’a-t-elle accompagnée sur ce chemin ?

La dynamique qu’elle donne au groupe FB est géniale. Mais j’encourage toutes celles qui y sont de prendre au moins un rendez-vous en tête-à-tête avec elle. Un coaching avec elle, c’est un trésor qui résonne des mois et des années après. Pour moi, il y a un avant et après notre rendez-vous. C’était il y a deux ans mais je l’entends encore me dire « Arrête de dire « mais si » et agis ! ». Un grand merci, Cindy !

Pour finir, un petit message d’encouragement à ceux qui veulent écrire un livre ?

La première bataille à mener est dans nos pensées. Ne vous laissez pas limiter par vos (fausses) certitudes. Je l’ai fait, vous pouvez le faire ! Si c’est possible pour moi, c’est possible pour vous ! Vous aussi, vous pourrez dire un jour dans le groupe avec joie :  « Voilà, j’y suis arrivé ! ».

Toi aussi, écris et vends ton livre sans baisser les bras et sans te sentir seul(e) grâce au coaching auteur de Cindy Ghys. Tu peux la contacter grâce à ce formulaire :  👇 https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdjXJIJNik3tQKWBt498U1hMOUCq2lC1a0r8lO7fXGmIgUY-w/viewform

Écrire et vendre son livre sans perdre de temps et sans se faire plumer :

Recevez dans votre boîte mail le Pack Auteur Express