Florence nous livre ici les secrets de son livre, de l’idée qui a germé dans son esprit jusqu’à la publication en mars 2019. Sans cacher les difficultés, elle nous confie son parcours d’écrivaine et… d’héroïne de sa vie !

Qui es-tu Florence en quelques mots ?

J’ai 38 ans, je suis entrepreneure depuis 10 ans et j’ai publié un guide en auto-édition. Quelques mots sur ma privée car vie pro et vie perso sont liées : je suis mariée et mère d’une petite fille de 3 ans. 

Parle-nous de ton livre ! 

Avec plaisir ! Je vous présente Femina Quest – La quête de soi au féminin : Devenez l’Héroïne de votre vie en 7 semaines paru en mars 2019 en auto-édition sur Amazon. Il est sorti après 9 mois de gestation (ça ne s’invente pas !) à partir de la rédaction du plan jusqu’à la publication sur Amazon, grâce au coaching de Cindy et la mise en page avec son équipe.

J’y raconte mon cheminement personnel de reconstruction. La première IMG (Interruption Médicale de Grossesse) que j’ai vécue m’a poussée à changer de vie, je suis devenue entrepreneure. C’était pour moi une manière de me reconstruire. Les 7 étapes dont je parle dans mon livre, on les vit tous, c’est du vécu personnel transposé à l’universel. Mon périple dans ce domaine est terminé, je me lance maintenant dans la transmission.

Depuis combien de temps avais-tu envie d’écrire un livre ?

Ce n’était pas un rêve de gosse, ni d’adulte d’ailleurs. Cela s’est imposé à moi, comme si je n’avais pas le choix, il fallait que je le fasse. Je travaillais sur un module pour ma marque Ki-relooking et quatre personnages ont commencé à prendre forme dans ma tête : la fée, la princesse, la sorcière et la reine. Tout cela était lié au développement personnel. J’avais la tête pleine et je voyais se dessiner un parcours pour réussir sa vie que j’avais envie de partager. Alors j’ai écrit, écrit, écrit… et sans m’en rendre compte, j’avais déjà 30 pages… et un nouveau concept !

C’est vrai que j’ai toujours aimé écrire, j’ai longtemps tenu un blog. L’écrit est mon outil de communication favori.

Quand j’ai commencé à écrire, j’ai ouvert, en juin 2018, le groupe Facebook Femina-Quest non seulement pour accompagner au quotidien certaines de mes clientes (une vingtaine de personnes au départ) mais aussi pour évoquer mes premières trouvailles. J’ai lancé le challenge de l’été avec 21 vidéos d’exercices. Ces exercices se retrouvent dans le livre et ont été améliorés grâce aux retours des membres du groupe.

Je me suis fait accompagner par Cindy. J’ai d’abord acheté son “pack auteur” puis j’ai pris 6 mois de coaching à raison d’une séance par groupe (5 ou 6 personnes) tous les 15 jours.

Quels sont les retours de tes premières lectrices ?

Je suis très contente des retours, les lectrices sont en général très touchées. J’ai eu de bonnes surprises aussi : certaines m’ont rapporté que mon livre avait changé des choses importantes dans leur vie ; des hommes aussi ont acheté le livre pour leurs compagnes (même un pour une collègue qui a beaucoup aimé).

Parallèlement, j’ai deux autres accompagnements. Pour celles qui ne lisent pas, je propose un programme en ligne. J’ai également créé un parcours en présentiel qui va encore plus en profondeur, pour celles qui ont du temps. L’idée est de renvoyer à nos cellules de nouveaux messages pour se dé-conditionner. 

Que veux-tu dire à tes futures lectrices ?

Il n’est jamais trop tard pour devenir l’héroïne de sa vie. C’est un long travail sur soi : il faut arriver à ouvrir son cœur pour aller cicatriser blessures en profondeur. C’est un travail magnifique, une ouverture sur soi-même. Le but du livre est de vous accompagner sur votre parcours de vie, sur votre propre chemin. Ce n’est pas un manuel théorique, il vous accompagne tout au long du chemin grâce à des tests et suivant la notion de “cycles de vie”.

Comment t’es-tu organisée pour écrire ?

C’est LA question. J’ai calé mes séances d’écriture en fonction de mes rendez-vous avec Cindy. Par exemple, pour le premier rendez-vous, je voulais avoir mon plan. C’était un vrai challenge, je voulais avoir quelque chose à présenter au groupe lors des séances. Même si je n’ai pas réussi à remplir à 100% mes objectifs à chaque fois, j’ai toujours avancé entre deux séances. Je me sentais engagée envers Cindy et le groupe, parfois plus qu’envers moi-même, c’est ça qui m’a poussée à avancer. Jusque là, je remettais tout le temps à plus tard.

Quelles ont été tes difficultés ? Comment les as-tu gérées ? 

Une des premières difficultés était le temps (mais comme je le disais, le coaching de Cindy m’a sauvée !). J’ai eu l’idée du livre en février 2018 (quand j’ai écrit les fameuses 30 premières pages), je n’ai fait le plan qu’en juin, or je voulais absolument qu’il sorte un 8 mars (journée de la femme) et en 2019, année de mes 37 ans sous le signe de la sorcière, l’un des Guides au féminin de Femina Quest. C’était mon année ! Je ressentais une puissance créatrice incroyable.

Par exemple, la relecture a commencé en janvier, il y a eu quinze jours très compliqués en février pour finaliser : pas toujours facile de trouver un moment où nous étions toutes les deux disponibles. Beaucoup d’adrénaline, beaucoup d’émotions. Mais on a réussi !

Ma balise pour gérer tout ça, c’était Cindy. Quand j’ai compris que j’étais arrivée au bout de ce que je pouvais faire seule, je l’ai contactée (je recevais déjà ses newsletters). Dans l’auto-édition, en particulier, il est très important de se faire accompagner, sinon on risque de laisser tomber. Vous connaissez le slogan de Cindy :

Quand on veut, on s’entoure !

Tes joies ? Tes découvertes ?

Pour l’écriture de ce livre, Je me suis laissé porter seulement et uniquement par mes intuitions, ce qui n’est pas forcément dans mes habitudes, moi qui ai besoin de contrôler encore trop souvent. Par exemple, j’ai abordé une maman de la crèche pour lui demander d’être un modèle dans mon livre. 

Après la rédaction (environ fin octobre), je suis passée à la phase photos avec la réalisation d’un shooting par un photographe de talent et de “vraies femmes” pour modèles. Je voulais que chaque lectrice puisse se transposer dans les personnages. 

Je me suis entourée de personnes qui avaient pour moi les meilleures compétences dans leur domaine. Les résultats ont été bien au-delà de ce que j’aurais pu imaginer et réaliser seule. 

J’ai organisé une soirée de lancement la veille de la sortie, le 7 mars 2019, sur Dijon avec tous mes collaborateurs. Il y a eu aussi des messages audio, des lectures de textes de ceux qui étaient loin. Quelle joie !

Que voudrais-tu dire à Cindy ?

Un très grand merci bien sûr ! Cindy est une personne incroyable, toujours dans l’acceptation et l’amour de l’autre. Notre rencontre est pour moi d’une grande richesse. Elle nous pousse à toujours dépasser nos limites avec bienveillance. Je suis allée bien plus loin que je ne le pensais, bien plus loin que si j’avais été seule.

Un message d’encouragement à ceux qui veulent écrire un livre ?

Gardez votre cap, peu importe le temps que ça prend ! Et profitez de chaque étape, prenez le temps d’apprécier vos victoires, vos avancées, célébrez-les.

Et, bien sûr, acceptez les conseils, entourez-vous !

Toi aussi, écris et vends ton livre sans baisser les bras et sans te sentir seul(e) grâce au coaching auteur de Cindy Ghys. Tu peux la contacter grâce à ce formulaire :  👇 https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdjXJIJNik3tQKWBt498U1hMOUCq2lC1a0r8lO7fXGmIgUY-w/viewform

Écrire et vendre son livre sans perdre de temps et sans se faire plumer :

Recevez dans votre boîte mail le Pack Auteur Express