Il y a 5 ans, Caroline a adopté un chien et ça a été une sacrée aventure !
Résultat ? Un livre et bien plus encore…

Qui es-tu Caroline en quelques mots ?

J’ai 44 ans, j’habite à Chartres avec mon mari, nos deux ados, notre chien Asko et notre chat Wifi. Je suis co-gérante d’une boîte de communication et en parallèle, j’ai un cabinet d’hypnose. J’accompagne essentiellement des personnes stressées par cette société qui va à 1000 à l’heure et, depuis peu, ceux qui ont un animal et rencontrent des difficultés. Ma conviction forte est que l’animal est un miroir qui en dit long sur nous et nos relations. 

Parle-nous de ton livre

Inspiré de l’adoption de mon chien, il est sorti en novembre 2019 en auto-édition sur Amazon : Journal d’une adoption au poil… ou presque !. C’est un peu le comble de l’adoption canine : lui était traumatisé par les humains et moi j’avais peur des chiens ! Ce livre m’a permis de prendre du recul et de comprendre ce que j’ai vécu. Bien plus que de l’adoption, je parle d’éthique, de philosophie, de rapport à l’autre, et aussi de la charge mentale et émotionnelle des femmes. 

Je l’ai voulu résolument humoristique tout autant que profond et poussant à la réflexion. 

Depuis combien de temps avais-tu envie d’écrire un livre ?

C’était un rêve d’ado. J’ai toujours eu ce projet-là. Quand j’ai adopté mon chien, j’ai commencé à noter ce qui m’arrivait, mes joies, mes difficultés par petites parties. C’est comme ça que j’ai été embarquée dans l’écriture de ce livre ! 

C’est plus qu’une aventure personnelle, je me suis entourée de plusieurs personnes pour faire aboutir ce projet et lui donner une direction : Cindy Ghys coach d’auteur, Dominique Lange vétérinaire et auteur pour la préface, Céline Ravenet responsable d’un refuge pour une annexe (“10 conseils pour une adoption réussie”) et Marie-Anne Abesdris, une illustratrice que j’adore. 

Que veux-tu dire à tes lecteurs ?

Je voudrais leur dire que l’adoption d’un animal est un acte important dans la vie et, qu’avec nos compagnons à plumes ou à poils nous pouvons partager jusqu’à une vingtaine d’années. Je crois que les animaux sont une merveilleuse opportunité pour tous les membres d’un foyer d’apprendre à être responsable, rire, donner, prendre soin, et apprendre à perdre. 

Comment t’organises-tu pour écrire ?

J’ai commencé à écrire il y a 5 ans mais avec de grosses coupures. Le premier jet est très différent de la version publiée car j’ai tout réécrit deux ou trois fois, j’ai beaucoup retravaillé, corrigé, réfléchi, remodelé. 

Je n’ai donc pas de rituel spécifique d’écriture. Je suis un peu débordée dans ma vie de tous les jours. Ainsi, ma façon d’écrire me ressemble, j’écris dans le bruit de mon quotidien :  sur le canapé à côté des enfants, dans le train, le matin, le soir, avec un chat qui miaule à droite et un chien qui aboie à gauche…

Quelles sont tes difficultés ? Comment les gères-tu ? 

La principale difficulté, c’est d’accepter que ce processus est long. Il ne faut pas se presser.  

Ma deuxième difficulté a été de faire le choix entre maison d’édition et auto-édition. J’ai été en contact avec une seule maison d’édition qui a refusé mon écrit en disant qu’il était trop pluriel. Il est vrai que mon livre est humoristico-philosophico-psychologico-militant ! J’ai vite compris que je ne pourrai pas rentrer dans une case de maison d’édition. Alors je me suis décidée à l’auto-éditer. L’auto-édition est aussi le choix de la liberté. Il n’y a pas de compromis à faire quand on publie son livre soi-même. C’est une vraie question à se poser. 

En revanche, ce n’est pas simple de gérer cette partie soi-même car c’est un métier à part entière. Grâce à Cindy, et son coaching individuel, j’ai vraiment pu avancer. J’ai eu l’impression d’avoir chaussé les bottes de sept lieues ! En 11 mois, j’ai pu travailler sur mes tics d’écriture (répétitions XXL, adverbes à gogo…). De plus, elle m’a transmis une solide méthodologie pour écrire la quatrième de couverture, ma biographie, puis la présentation et la promotion et enfin l’édition. 

Tes joies ? Tes découvertes ?

Ce livre : c’est mon premier ! Épaulée par Cindy et son équipe, j’ai beaucoup appris. Ce sera plus simple pour le deuxième. Maintenant je comprends pourquoi les auteurs remercient la terre entière à la fin d’un livre, car écrire c’est tout sauf une aventure personnelle

Ce livre m’a également amenée beaucoup loin que ce que j’aurais pu imaginer et je crois que c’est la magie de tout geste d’écriture. 

Que voudrais-tu dire à Cindy ?

Elle est arrivée dans ma vie pile poil au bon moment et m’a aidée au-delà de ce que j’aurais pu imaginer. C’est une dénicheuse de talent : elle trouve la belle compétence à faire éclore dans chaque auteur. Maintenant, j’ai la joie de faire partie de la famille Ghys en proposant les ateliers d’écriture et développer des projets plus larges. Merci Cindy ! 

Un message d’encouragement à ceux qui veulent écrire un livre ?

Vous traverserez des zones d’inconfort, vous vous poserez mille questions et… c’est normal. Tout ce vous aurez acquis, vous pourrez le réinvestir plus tard dans votre deuxième livre ! Gardez le cap et focalisez votre attention sur votre “feu”, votre désir d’écrire, vos valeurs d’écrivain.

Toi aussi, écris et vends ton livre sans baisser les bras et sans te sentir seul(e) grâce au coaching auteur de Cindy Ghys. Tu peux la contacter grâce à ce formulaire : 👇 https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdjXJIJNik3tQKWBt498U1hMOUCq2lC1a0r8lO7fXGmIgUY-w/viewform

Écrire et vendre son livre sans perdre de temps et sans se faire plumer :

Recevez dans votre boîte mail le Pack Auteur Express