Ting gagne sa vie en investissant dans l’immobilier. C’est cette expérience qu’elle relate dans son livre pour donner l’envie et l’impulsion à qui veut, et particulièrement aux femmes, de faire comme elle !

Une petite présentation pour commencer…

Je m’appelle Ting, j’ai 38 ans et je suis mère de 3 enfants. Je vis en France mais je suis de nationalité chinoise, le français n’est donc pas ma langue maternelle.

A quel moment de ta vie l’envie d’écrire un livre est-elle arrivée ?

J’ai travaillé pendant 11 ans dans l’import-export. Suite à un licenciement en 2019, j’ai pris du temps pour réfléchir à ce que je voulais faire : chercher un poste du même genre en CDI ou faire autre chose. Cela faisait déjà 9 ans que j’investissais dans l’immobilier et j’ai voulu partager mon expérience dans un livre dont le titre est : Mère de famille et rentière avant 40 ans grâce à l’immobilier

Quel message veux-tu transmettre ?

J’ai croisé tant de mères, de femmes débordées que j’ai eu envie de partager mon expérience de réussite dans la vie professionnelle et dans la vie familiale n’est pas réservée aux hommes. C’est l’investissement dans l’immobilier qui me permet d’avoir cet équilibre.

Le livre est divisé en cinq parties : mon parcours ; comment investir pour devenir rentier ; des astuces pour se lancer ; l’état d’esprit qu’il faut pour réussir ; et enfin, comment je m’en suis sortie après mon licenciement et comment j’ai négocié mon départ. 

Comment t’es-tu organisée pour écrire ?

Je ne travaillais pas mais j’étais payée à plein temps car j’avais bien négocié mon départ. J’ai eu l’idée du livre en avril 2019, j’ai commencé par réunir mes idées, rédiger le sommaire puis j’ai contacté un éditeur et en juin, j’ai signé un contrat avec Maxima, éditeur spécialisé dans la gestion d’entreprises, des affaires privées et du développement personnel. J’avais trois mois pour écrire, je me suis donc fixé un programme : 2 heures d’écriture par jour et ça a fonctionné. Il est paru en mai 2020.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ? Quel est ton secret pour les surmonter ?

La recherche d’un éditeur n’est pas simple. Grâce à une formation de Cindy, j’ai contacté l’éditeur avant de me lancer dans l’écriture.  Ayant un contrat en main, j’étais beaucoup plus confiante !

Ma principale difficulté est que le français n’est pas ma langue maternelle (je suis chinoise). C’est d’ailleurs pour cela que j’ai fait relire mon livre par un correcteur professionnel

Enfin, j’ai senti qu’il fallait avoir une certaine discipline dans l’écriture. Même un jour sans inspiration, j’écrivais, pour ne pas perdre l’habitude et pour avancer quand même. 

Quelle est la principale émotion positive que tu as ressentie ?

De la fierté ! Ce fut une période difficile, surtout que mon entourage était contre, mais je suis allée jusqu’au bout. Mon entourage pensait qu’il valait mieux que j’aille chercher un autre boulot au lieu de me lancer dans cette aventure. Mais je savais ce que je valais, je suis passée à l’action et je suis allée jusqu’au bout de ma démarche. Aujourd’hui ils sont très fiers de moi !

Tu as parlé de Cindy, tu voudrais lui dire quelque chose ?

Je souhaite la remercier de m’avoir aidée à trouver un éditeur. Sans ce contrat, je ne suis pas sûre que j’aurais réussi à terminer mon livre, là j’étais motivée. Elle fait gagner du temps et de la confiance en soi

Un message d’encouragement à ceux qui veulent écrire un livre ?

Si j’ai pu le faire avec 3 enfants et dans une langue que je ne maîtrise pas parfaitement, c’est que c’est possible pour vous aussi !

Toi aussi, écris et vends ton livre sans baisser les bras et sans te sentir seul(e) grâce au coaching auteur de Cindy Ghys. Tu peux la contacter grâce à ce formulaire :  👇 https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdjXJIJNik3tQKWBt498U1hMOUCq2lC1a0r8lO7fXGmIgUY-w/viewform

Écrire et vendre son livre sans perdre de temps et sans se faire plumer :

Recevez dans votre boîte mail le Pack Auteur Express