Tendinite, coude cassé, entorse du poignet, rétention d’eau, piqûre, brûlure, oedème, arthrite, bref douleur et impossibilité d’écrire… Alors comment fait-on ? On abandonne ?

Parfois il devient impossible d’écrire à la main et écrire à l’ordinateur est une véritable torture. Ce qui représentait des heures entières de liberté et de créativité pour accomplir son rêve de devenir auteur, se transforme en 15 minutes par jour de dur labeur pour écrire ce foutu roman

Comment écrire quand on a mal ?

Astuce 1 : Utiliser le logiciel Dragon.
Oui, c’est payant ! C’est un logiciel de dictée vocale également utilisé par les médecins.
Bénédicte qui fait partie du groupe privé des auteurs l’utilise tout le temps !

Astuce 2 : Utiliser l’application Evernote.
Leur slogan « Souvenez-vous de tout ce qui compte pour vous ».
Thomas utilise la fonction microphone pour s’enregistrer chaque fois qu’il est en déplacement.
« Ecrire » son livre tout en conduisant, charmant 🙂

Astuce 3 : Utiliser le bon vieux dictaphone.
Préscillia est de la vieille école et elle pense plus vite qu’elle écrit, donc elle adore ! Bien-entendu, faut avoir le courage de tout réécrire ensuite ou de déléguer ça à une tierce personne.

Astuce 4 : Payer un prestataire
Safia a trouvé quelqu’un pour retranscrire ses audio sur le site 5euros.com et non, ça ne veut pas dire que cela va te coûter juste 5 euros 😉

Écrire et vendre son livre sans perdre de temps et sans se faire plumer :

Recevez dans votre boîte mail le Pack Auteur Express